De bons plans et lieux à Montpellier pour améliorer votre anglais

Maggie Palu, citoyenne du monde

Maggie Palu
Je suis né à Albany, la capitale de l’état de New York, et j’ai obtenu un diplôme en linguistique de l’Université de Chicago. Après mes études universitaires, j’ai passé plusieurs années dans l’île de Skye, ouest de l’Ecosse, d’où j’ai fait des voyages annuels sur le continent européen en pratiquant des langues que j’ai étudiées à l’université.

Pour partager mes connaissances tout en continuant à ouvrir de nouveaux horizons, j’ai rejoint le Corps de la Paix américain. J’ai été envoyée au Tchad, où j’ai commencé à apprendre le français et une langue tribale locale. Pendant la guerre civile au Tchad en 1979, j’ai été évacuée à Yaoundé, au Cameroun, où j’ai obtenu un emploi auprès de l’ambassade des États-Unis afin de gagner assez d’argent pour payer d’autres voyages en Afrique. Un week-end je suis allée à la plage avec des amis, et j’ai rencontré un jeune français. Il m’a rendu visite à Yaoundé, et je lui ai rendu visite dans la province sud-ouest avant d’acheter mon billet d’avion circulaire pour visiter l’Afrique orientale et australe. Il m’attendait à l’aéroport quand je suis rentrée au Cameroun deux mois plus tard. C’était il ya 34 ans, et explique pourquoi je suis maintenant en France, bien que nous vivions aussi en Arizona, au Québec, en Indonésie et au Vietnam avant de déposer nos bagages à notre maison de ferme dans le Lot-et-Garonne en 1999.
Maintenant le travail de mon mari nous garde près de Montpellier, où j’ai également trouvé de nombreuses activités pour me tenir bien occupée. J’enseigne la danse écossaise genre ‘ceilidh’ à Montferrier et je chante avec la chorale Arioso à Mudaison. Je suis très active avec le club des américaines de Languedoc-Roussillon (AWG-LR), et j’étais coordonatrice de leur club de lecture pendant plusieurs années. J’ai quitté ce poste en 2013 pour devenir la représentante de l’AWG auprès de FAWCO, la Fédération des clubs des américaines outre-mer, une organisation dans laquelle je suis très impliqué depuis 2007.

Je suis un photographe passionné et j’adore écrire. J’aime cuisiner, et nous faisons notre propre vin, un rouge du Languedoc. Je foule le raisin moi-même, et non, je ne me lave pas les pieds d’abord. Nous avons adopté nos filles en Indonésie et au Vietnam alors que nous vivions dans ces pays, et nous essayons de garder vivantes les traditions en célébrant les fêtes indonésiens et vietnamiens, ainsi que américaines, françaises, canadiennes, écossaises et toute autre excuse pour une fête.